“Ceux qui ont réussi et ceux qui ne sont rien.”

Lors d’une sortie publique, dans l’enceinte d’une gare au moment de sa prose, un certain Président de la République disait :
“Une gare, c’est un lieu où on croise ceux qui ont réussi et ceux qui ne sont rien.”

Coluche disait quant à lui :
« Les types pour qui je me présente, ils n’existent pas en politique. Tout le monde les prend pour rien. »

Provocation d’un fan de Coluche ou maladresse d’un nanti président, qui oppose une minorité de ses pairs au gros de la population dont il a la charge ? A vous de juger…

 

Source INA

 



L’effondrement de la civilisation

"Génocide" à venir "Que ce soit avec la 3ème guerre mondiale, ou par la dictature et les épidémies de toutes façons nous allons vers le génocide..." (Michael C. Ruppert) "...et seulement ceux qui auront pris conscience et surtout pris les devants y...

read more